Création d’espaces extérieurs généreux et bonne insertion dans le site (mise à profit du relief dans la conception du bâti, 100 % de toitures végétalisées).

Consommation réglementaire de niveau RT2012 - 30 %, avec un raccordement au réseau de chaleur urbain existant alimenté par biomasse.

Travail sur les enveloppes : isolation thermique extérieure et menuiseries aluminium très performantes, bonne inertie, forte étanchéité à l’air.

Accès important à la lumière naturelle pour un grand confort d’usage et une bonne autonomie lumineuse.

Gestion du confort estival par la mise en oeuvre de protections solaires extérieures (brise-soleil horizontaux orientables) et par ventilation naturelle.

Prise en compte de la durabilité et des besoins d’entretien dans le choix des matériaux (briques pleines en façade par exemple).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.